Navigation : conscience

Gare à vous, les robots se révoltent! Provoqué à la fin de la première saison de la série Westworld, diffusée à la fin de l’année 2016 sur les ondes de la chaîne spécialisée HBO, ce soulèvement d’androïdes représentaient le point tournant de 30 ans de travaux de l’énigmatique personnage d’Anthony Hopkins. Dans la deuxième saison, ces créatures maintenant libérées des chaînes imposées par leurs créateurs tenteront de résoudre l’un des grands mystères de l’existence: qu’est-ce que le libre-arbitre?

À l’exemple de l’égoportrait, les nouvelles technologies semblent avoir franchi un seuil. L’échange avec le robot Sophia au Mexique et l’élection du Mouvement 5 étoiles en Italie sont garant de ce changement de fonction, d’outil à miroir.

Une autre année, une autre saison de Black Mirror. Une autre année et des poussières, devrait-on dire, puisque la nouvelle fournée d’épisodes de la série dystopique mise au point par le grinçant Charlie Booker est cette fois débarquée sur Netflix en plein congé des Fêtes, plutôt qu’à la fin de l’automne, comme ce fut le cas en 2016.

Organe essentiel à la vie de tout être humain, mais aussi organe dont les fonctionnalités et les mystères sont encore très largement incompris, le cerveau trouve sa place sous les projecteurs du Musée de la Civilisation, à Québec, et ce jusqu’au 11 mars 2018, dans le cadre de l’exposition Cerveau à la folie.

Le réseau HBO est connu pour ses séries ambitieuses. Alors que Game of Thrones, détenteur de quantité de records en matière d’audimat, et même de téléchargements illégaux, en est à ses 10 derniers épisodes, voilà que vient de prendre fin la première saison de Westworld, qui ambitionne certainement de détrôner les dragons et les zombies des neiges.