Navigation : connexions neuronales

Pour se déplacer dans notre environnement, il est nécessaire d’observer les alentours, particulièrement les obstacles qui limitent les mouvements: les murs, le plafond et autres barrières qui définissent la géométrie de l’espace navigable autour de soi. Des chercheurs viennent d’identifier la zone de notre cerveau qui est responsable de cette détection.