Navigation : conflit

Fallouja a été ajoutée à la liste des villes irakiennes libérées des mains du groupe armé État islamique. Mais une fois l’effet d’annonce passé, le retour à la stabilité est loin d’être acquis dans ces villes où l’État irakien peine à tenir ses promesses.

Un nouveau conflit de travail semble inévitable chez Postes Canada. Dans une série de communiqués envoyés au cours des derniers jours, la partie patronale de la société d’État et le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) semblent déjà s’imputer la responsabilité d’un futur arrêt des livraisons postales.

Raqa, capitale de facto du groupe État islamique (EI) en Syrie, a été la cible de frappes aériennes qui ont fait au moins 25 morts dont six enfants, au lendemain d’une offensive jihadiste ayant chassé les forces du régime de la province du nord.

Deux mille soldats parachutistes, Polonais, Américains et Britanniques, sautent mardi sur le nord de la Pologne, au début des plus grandes manoeuvres organisées en Europe de l’Est depuis la chute du communisme, pour montrer la force du flanc oriental de l’OTAN face à la Russie.

Des combattants syriens soutenus par les Etats-Unis ont progressé en direction de la poche de Manbij, au nord-est d’Alep, une zone clef du nord de la Syrie tenue par les djihadistes de l’État islamique (EI), rapporte mercredi l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Les forces d’élite irakiennes s’apprêtaient dimanche à entrer dans Falloujah pour en chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI), cible d’une autre offensive majeure en Syrie voisine, avec des craintes pour le sort de civils bloqués par les combats dans les deux pays.

Barack Obama a souligné que sa visite vendredi à Hiroshima, la première d’un président des États-Unis en exercice dans cette ville dévastée en 1945 par une bombe atomique américaine, visait à illustrer les risques des armes nucléaires, au premier jour d’un sommet du G7 au Japon.

Les jihadistes du groupe État islamique (EI) ont infligé un revers à l’armée syrienne en isolant Palmyre, moins d’une semaine après les célébrations par le régime et son allié russe de la reprise de la ville antique.