Navigation : conference board

La pandémie de coronavirus et le confinement qui l’accompagne font mal, très mal à l’économie canadienne, ainsi qu’à celle de la métropole québécoise. Dans une note d’information publiée plus tôt cette semaine par le Conference Board, il est ainsi mentionné que jusqu’au quart de l’économie nationale pourrait disparaître des suites de la COVID-19.

Si la question de l’immigration continue de provoquer de vifs débats au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde, l’argument économique, lui, semble favoriser les partisans de l’arrivée de nouveaux travailleurs. Selon un récent rapport du Conference Board du Canada, la croissance économique nationale diminuerait de près de la moitié en cas d’arrêt total de l’immigration.

Le Conference Board du Canada a annoncé lundi, dans un nouveau rapport, que le tabagisme avait taxé l’économie nationale à hauteur de 16 milliards de dollars durant l’année 2012. Ces dépenses seraient liées aux frais de santé, aux dommages provoqués par des incendies, aux activités liées à la lutte antitabac et à l’application de la loi, ainsi qu’aux pertes de production.

Alors que les données du plus récent recensement révèlent que le nombre de personnes âgées dépasse pour la première fois celui des enfants au pays, le Conference Board du Canada lance un signal d’alarme à propos de la durabilité du système de santé national à propos des importantes répercussions sur l’ensemble de la société.

Le Québec obtient un « B », et se classe tout juste au-dessus du milieu du peloton de 26 pays et provinces évalués selon leur « bilan social », a annoncé mercredi matin le Conference Board du Canada. La comparaison avec les autres provinces du pays est toutefois plus avantageuse: le Québec n’y est devancé que par le Nouveau-Brunswick.

À peine la note de passage: voilà ce que se mérite le Québec en matière de protection de l’environnement et de performance éco-énergétique dans le plus récent bilan du genre dressé par le Conference Board of Canada. Le document, publié à la veille du Jour de la Terre, accorde la note « C » à la province.