Navigation : commerce en ligne

En 2017, on comptait plus de 60 millions de pages Facebook consacrées à des entreprises; avec les pages en question viennent des cotes s’appuyant sur les commentaires positifs et négatifs laissés par les utilisateurs du réseau social. Hélas pour les compagnies, les internautes ont bien plus tendance à publier des commentaires négatifs que positifs; le taux est ainsi de deux messages négatifs pour un seul positif.

Amateurs de littérature, bienvenue sur quialu.ca, un espace de discussion pour internautes d’ici et d’ailleurs, à propos des romans et autres livres d’ici et d’ailleurs, justement. L’initiative, pilotée par le réseau Les libraires, cherche à alimenter les échanges entre lecteurs, mais aussi à faire mousser leurs ventes.

Acheter en ligne, oui, mais surtout, acheter à bas prix: une nouvelle étude commandée par le service de livraison UPS démontre que les consommateurs américains se tournent de plus en plus vers les détaillants internationaux pour obtenir des articles à bas prix sur internet, et ce, sans accorder une attention particulière à leur provenance.

L’heure n’est pas encore venue d’annoncer la mort de la vente au détail dans de véritables magasins, du moins pas du côté d’une compagnie valant plusieurs centaines de milliards de dollars. Selon ce qu’écrit Newsweek, Amazon prévoit ainsi ouvrir de nouvelles succursales de sa chaîne de librairies à Portland, dans l’Oregon, ainsi qu’à Chicago, histoire d’accompagner le magasin déjà ouvert à Seattle et les installations devant bientôt ouvrir leurs portes à San Diego et New York.