Navigation : combats

Fallouja a été ajoutée à la liste des villes irakiennes libérées des mains du groupe armé État islamique. Mais une fois l’effet d’annonce passé, le retour à la stabilité est loin d’être acquis dans ces villes où l’État irakien peine à tenir ses promesses.

Des combattants syriens soutenus par les Etats-Unis ont progressé en direction de la poche de Manbij, au nord-est d’Alep, une zone clef du nord de la Syrie tenue par les djihadistes de l’État islamique (EI), rapporte mercredi l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Les forces d’élite irakiennes s’apprêtaient dimanche à entrer dans Falloujah pour en chasser le groupe jihadiste Etat islamique (EI), cible d’une autre offensive majeure en Syrie voisine, avec des craintes pour le sort de civils bloqués par les combats dans les deux pays.

L’Azerbaïdjan et les autorités séparatistes de la région disputée du Nagorny-Karabakh ont annoncé mardi avoir conclu un accord de cessez-le-feu, salué par l’OSCE, après quatre jours d’intenses combats qui ont fait au moins 73 morts.