Navigation : combats

Il faut bien s’appeler EA – et DICE – pour réussir un tel coup: proposer à la fois un jeu enlevant, bourré d’action, et qui se déroule dans l’un des univers culturels les plus appréciés de tous les temps, tout en offrant un mode solo mal ficelé, trop vite terminé, et qui comporte son lot de bogues. Bienvenue dans Battlefront 2.

Baldur’s Gate III est le projet le plus ambitieux du studio Larian à ce jour, mais aussi la suite d’une des séries de RPG les plus emblématiques jamais conçues. Baldur’s Gate demeure une référence incontestable dans l’univers des CRPG médiéval-fantastiques, l’étalon selon lequel on aura mesuré la qualité d’un Pillars of Eternity, d’un Pathfinder: Kingmaker, d’un Dragon Age…ou encore d’un Divinity: Original Sin, le précédent projet de Larian. La question est donc évidente: Baldur’s Gate III est-il le digne héritier de cette célèbre franchise?

Il se fait bien peu de films de guerre, de nos jours. Du moins, bien peu de films portant sur la Deuxième Guerre mondiale. Il y a eu Dunkerque, certes, et il y aura Midway, mais l’époque des films grandiloquents, où nos héros gardent leur sang-froid face au danger, semble bien révolue. Voilà pourquoi A Bridge Too Far, sorti en 1977, permet de retourner à cette période du septième art, afin de raconter l’une opérations alliées les moins bien réussies de la guerre.

L’alerte au missile hurle, l’avion plonge entre deux falaises et fait lui-même feu, pulvérisant un ennemi alors que la foudre s’abat à quelques mètres à peine de l’appareil. Bienvenue dans Ace Combat 7: Skies Unknown, qui laisse le réalisme de côté pour plutôt s’adonner avec une joie indicible aux combats aériens dignes d’un film des années 1980.

Un mois et demie après le début d’une offensive contre le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale, offensive menée par le maréchal Haftar et ses troupes, partis de l’est du pays, la Libye risque de plonger dans une guerre civile et d’être fracturée de façon permanente, craignent les Nations unies.

Dans le sombre et terrifiant futur, il n’existe que la guerre: et cette fois, fort heureusement, cette guerre est un excellent prétexte pour se faire mal. Les développeurs de chez Tindalos Interactive sont de retour avec la tant attendue suite à Battlefleet Gothic: Armada, le jeu de stratégie en temps réel mettant en scène de glorieux et superbes combats spatiaux dans l’univers de Warhammer 40K.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a donné mercredi le feu vert au déploiement d’un petit groupe allant jusqu’à 75 observateurs au Yémen. Ceux-ci auront la délicate tâche de s’assurer que la fragile trêve conclue à la fin de l’an dernier entre les belligérants, autour de la ville portuaire d’Al-Hodeïda, tient le coup.