Navigation : civilisation

À l’aide de nouvelles données fournies par le télescope spatial Kepler, il est estimé qu’il pourrait y avoir quelque 300 millions de mondes potentiellement habitables dans notre galaxie. Certains d’entre eux pourraient même se trouver relativement près de notre système solaire, soit à moins de 30 années-lumière de notre monde. Ces conclusions, auxquelles sont parvenus des chercheurs de la NASA, du SETI Institute et d’autres organisations d’un peu partout dans le monde seront publiée prochainement dans The Astronomical Journal.

En 1995, deux scientifiques ont découvert une première exoplanète, soit une planète se trouvant à l’extérieur d’un système solaire, et qui orbite autour d’une étoile qui n’est pas la nôtre. Depuis cette percée, quelque 4000 exoplanètes ont été découvertes, dont certaines candidates pour qu’on y trouve de possibles formes de vie. Mais une nouvelle méthode pourrait permettre d’accélérer cette recherche d’une autre civilisation que la nôtre dans cet univers si gigantesque.

Sorte de boîte à outils du progrès de la civilisation, l’ingénierie rassemble à la fois les problèmes et les solutions aux deux enjeux majeurs du 21e siècle : le réchauffement climatique et l’omniprésence des nouvelles technologies. Le livre Ingénierie en 30 secondes parut aux éditions Hurtubise du professeur de génie à l’Université d’Australie-Occidentale, James Trevelyan arrive à résumer ce champ complexe pour les non-initiés.

D’une largeur d’à peine 17 à 20 mètres, le météore Chelyabinsk a provoqué d’importants dégâts et fait plusieurs blessés lorsqu’il a explosé en frappant l’atmosphère terrestre, en février 2013. Pour éviter de tels impacts, la chercheuse Amy Mainzer et ses collègues ont utilisé une méthode simple pour détecter ces objets circulant près de la Terre.

La mort d’un jeune Américain, tué par les habitants d’une île qu’il rêvait « d’évangéliser », a relancé un vieux débat: faut-il laisser cette centaine de personnes isolée du reste du monde ou les préparer à un contact qui viendra tôt ou tard?

Notre vision négative des incendies est-elle le résultat de notre transition vers un mode de vie entièrement urbain, coupé de la nature? Chose certaine, à travers les âges, si les différents peuples ont su garder leurs distances avec le feu, ils n’en ont pas moins reconnu en lui quelque chose de positif pour l’équilibre naturel.

Un signal inhabituel enregistré par le radiotélescope Ratan-600, sur les lieux de l’observatoire Zelenchouskaïa, dans la République de Karachay-Cherkessia (Caucase du Nord) a des origines bien terrestres, et ne provient donc pas d’une civilisation extraterrestre, a confié mardi à l’agence TASS la scientifique Ioulia Sotnikova.