Navigation : cisjordanie

Si un calme précaire semble revenu dans la bande de Gaza et en Israël, après de violents échanges de tirs il y a deux jours, l’envoyé spécial des Nations unies pour le Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, met en garde contre une nouvelle escalade meurtrière dans cette région déjà trop souvent éprouvée par la guerre.

Au moins 55 Palestiniens, dont six mineurs, ont été tués et 2700 blessés par l’armée israélienne lundi à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, jour du 70e anniversaire de la création de l’État hébreu et de l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem.

À travers Israël, mais surtout à travers la Cisjordanie, il est là: le mur. « Barrière de sécurité » pour les uns, « mur de ségrégation raciale » pour les autres, le ruban de béton serpentant dans les territoires palestiniens a inspiré au dramaturge britannique David Hare un documentaire d’animation contemplatif simplement intitulé Le mur.

Israël a renforcé les mesures de la sécurité dans la vieille ville de Jérusalem et des heurts se sont produits à l’occasion des prières du vendredi, le premier ministre Benjamin Netanyahu ayant décidé le maintien des détecteurs de métaux à l’entrée de l’esplanade des Mosquées. Au moins trois Palestiniens ont été tués. 

Le Hamas, groupe islamiste palestinien, doit publier lundi une nouvelle profession de foi de laquelle ont été retirées la destruction de l’État d’Israël et la collaboration avec l’organisation des Frères musulmans, indiquent des sources arabes.

Facebook fait sa part pour retirer les contenus inappropriés de son réseau sociaux, a annoncé dimanche l’entreprise, rejetant apparemment les allégations israéliennes voulant qu’elle ne coopère pas pour faire disparaître les messages pouvant alimenter la violence chez les Palestiniens.