Navigation : chris hemsworth

Cinéma / Télévision
0

La belle (et très violente) surprise d’Extraction

En ces temps difficiles (on le saura!), les services de diffusion en ligne pourraient être tentés de lancer le plus de produits « ordinaires » possible, les ordonnances de confinement jouant en la faveur de Netflix et consorts, en pariant sur l’ennui généralisé pour gonfler les statistiques d’écoute. Fort heureusement, le surprenant film d’action Extraction vient contre-balancer l’horreur intersidérale qu’est Too Hot To Handle, et offre un divertissement violemment agréable.

Cinéma / Télévision
1

Bad Times at the El Royale: un joli bordel

Avec l’irrésistible The Cabin in the Woods, Drew Goddard a donné naissance à un film culte qui avait pourtant bien failli ne jamais voir le jour. Six ans plus tard, il remet ça avec un fichtrement beau film qui n’est malheureusement pas aussi satisfaisant, n’en déplaise aux proportions encore démesurées des ambitions.

Cinéma / Télévision
0

Thor amène sa bande dans votre salon pour s’éclater avant la fin du monde

Qui l’aurait cru? Marvel a fourni son opus le plus rafraîchissant à l’aube de la dixième année d’existence du MCU. Effectivement, à l’aide du style unique du cinéaste néo-zélandais Taika Waititi, puisant principalement toute sa force dans son humour absurde et tordu, voici enfin venu votre chance de tomber sous le charme de ce déridant film de superhéros ou de le réécouter encore et encore pour rire aux éclats à nouveau grâce à sa sortie en DVD.

Cinéma / Télévision
1

Spoiler-free Review: « Thor: Ragnarok »

One of the worst offenses a movie can commit is be mediocre. Everyone remembers both great films as well as terrible films. Even if these films are on the opposite side of the spectrum in quality, memorable scenes will be ingrained in our brain like an embarrassing first kiss, to that passionate tenth one. Batman v. Superman: Dawn of Justice is an awful movie, just awful.

À la une
0

Thor: Ragnarok – Chatouiller les cieux

Qu’on le veuille ou non, les films adaptés des superhéros de Marvel n’ont jamais été reconnus pour leur originalité, mais davantage pour leur efficacité, surtout face au moule que Disney leur a fait répéter ad nauseam au fil des multiples épisodes de l’univers qui se succèdent plusieurs fois par année. Quelle surprise alors d’y voir un cinéaste au style singulier réussir avec insistance à y insuffler son propre aura dans ce qui pourrait bien être la proposition la plus déjantée de tout le Marvel Cinematic Universe jusqu’à maintenant.