Navigation : chimie

Science
0

4 limites des Nobel de science

Depuis lundi, les trois Nobel de science — médecine, chimie et physique — ont récompensé le travail accompli par une poignée de sommités. Toutefois, les Nobel ont beau être les prix scientifiques les plus prestigieux aux yeux du public, ils n’en sont pas moins qualifiés, à intervalles réguliers, d’anachroniques, d’inadaptés à la façon de faire la science… et de sexistes. Ces critiques sont-elles justifiées? Le Détecteur de rumeurs survole quatre de ces critiques.

À la une Un enfant et une femme regardent dans un vivarium
1

Toxines et morphologies pullulent tout l’été au Musée de la civilisation

Poison mortel ou antidote pharmaceutique, la bivalence de ces substances débusquée au fil du temps se décortique dans l’exposition Venenum, un monde empoisonné présenté jusqu’au 8 mars 2020 au Musée de la civilisation à Québec. En parallèle, l’exposition Curiosités du monde naturel regroupe une série d’artéfacts des expéditions du 18e et 19e siècle dans l’optique du naturaliste Charles Darwin, jusqu’au 5 janvier.

Vie tentaculaire
2

Si vous ne pouvez pas l’épeler, est-ce toxique? Faux!

« Si vous ne pouvez pas l’épeler, nous ne le mettons pas dans nos aliments ». C’est le slogan qu’a choisi la compagnie Maple Leaf pour une récente campagne publicitaire. L’intention est peut-être bonne et se débarrasser de certains additifs de synthèse et autres agents de conservation artificiels, c’est une bonne stratégie de marketing. Mais éliminer des substances aux noms compliqués, ça ne tient pas debout: ce n’est pas parce qu’une chose a un nom compliqué qu’elle est dangereuse pour la santé.

Théâtre / Cirque
1

J’appelle mes frères – La chimie de la couleur de la peau

Après un attentat à la bombe à Stockholm et pendant l’escalade de xénophobie qui s’ensuivit, l’auteur suédois et tunisien Jonas Hassen Khemiri a traité ouvertement de ses peurs dans un grand journal suédois en 2010. Dérivée de ce texte, la pièce J’appelle mes frères est mise en scène par la directrice artistique du Théâtre de l’Opsis, Luce Pelletier abordant le problème racial de la couleur de la peau dans les Maisons de culture de Montréal du 23 mars au 3 mai.

Science
0

4 limites des Nobel de science

Depuis lundi, les trois Nobel de science — médecine, chimie et physique — ont récompensé le travail accompli par une poignée de sommités. Toutefois, les Nobel ont beau être les prix scientifiques les plus prestigieux aux yeux du public, ils n’en sont pas moins qualifiés, à intervalles réguliers, d’anachroniques, d’inadaptés à la façon de faire la science… et de sexistes. Ces critiques sont-elles justifiées?

Science
0

Un premier indice de la présence de vie sur Titan

Si la vie existe vraiment sur Titan, comme les médias en ont fait état cette semaine, sa chimie sera très différente de celle de la vie sur Terre. À commencer par le fait qu’il n’y a pas d’eau sur Titan, cette grande lune de Saturne.

Science
0

Découverte d’un « accélérateur » de la séquestration du carbone

Des scientifiques de Caltech et de l’Université du Sud de la Californie (USC) ont découvert une méthode permettant d’accélérer la partie la plus lente de la réaction chimique qui aide, ultimement, à « stocker », ou séquestrer, le dioxyde de carbone dans les océans. En ajoutant une enzyme courante au mélange, les chercheurs ont constaté qu’il était possible d’augmenter la vitesse de cette partie la plus lente de la réaction par un facteur de 500.

Science
0

Nobels: les grands absents

Vous rêvez de gagner un Nobel? Si vous êtes géologue, océanographe, climatologue ou botaniste, oubliez ça: vous n’avez pas choisi la bonne piste. En revanche, si vous aimez la biologie, vous pourriez gagner le Nobel… de chimie.

À la une
0

Bayer veut avaler Monsanto

Le géant chimique et pharmaceutique allemand Bayer chute jeudi en Bourse après l’annonce d’une offre préliminaire de rachat de l’américain Monsanto, numéro un mondial des semences, ce qui serait une nouvelle étape dans le mouvement de concentration en cours du secteur de l’agrochimie.