Navigation : changements climatiques

Les chercheurs ont également examiné les coûts de la pollution atmosphérique liée aux incendies; en fonction de divers critères, les dégâts provoqués uniquement par les GES, en Californie, atteignent environ 100 millions de dollars. Pour l’ensemble des États-Unis, on parle plutôt d’un moins moins d’un milliard. Et à l’échelle planétaire, c’est environ 7 milliards.

Des étés avec une « humidité du sol de surface très basse » comme cette année, sont voués à se reproduire une fois par 20 ans au rythme où la planète se réchauffe.

Le dernier El Nino significatif a eu lieu en 2015. On lui doit autant une saison agricole désastreuse en Nouvelle-Guinée qu’un blanchissement des coraux au large de l’Australie et les « pires inondations en 50 ans » en Amérique du Sud.