Navigation : attentats de paris

Des victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris ont annoncé mardi leur intention de porter plainte contre l’État français au moment où la commission d’enquête parlementaire sur le terrorisme remettait son rapport au président de l’Assemblée nationale.

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre, a refusé de s’exprimer vendredi lors de son premier interrogatoire devant les juges d’instruction à Paris, une étape qui était très attendue, six mois après les attentats dans la capitale française.

Le djihadiste présumé Salah Abdeslam, arrêté à Bruxelles quatre jours avant les attentats qui ont fait au moins 31 morts mardi dans la capitale belge, veut désormais rentrer en France « le plus vite possible », a déclaré jeudi son avocat à la presse, des propos rapportés par Reuters.