Navigation : attentat

Un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a revendiqué jeudi l’attentat-suicide meurtrier qui a visé il y a quatre jours le centre d’Ankara, dans un climat de craintes de nouvelles attaques et de dérapage du conflit kurde.

Au moins 34 personnes ont été tuées et 125 autres blessées dans un attentat à la voiture piégée dimanche soir en plein centre d’Ankara, un peu plus de trois semaines après une précédente attaque-suicide qui avait déjà fait 29 morts dans la capitale turque, écrit l’Agence France-Presse.

La Turquie a accusé le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et les milices kurdes de Syrie d’avoir perpétré l’attentat qui a fait 28 morts mercredi soir en plein centre d’Ankara et menace d’accroître un peu plus les tensions autour du conflit syrien.

Un attentat à la voiture piégée dirigé contre un convoi militaire a fait 28 morts et 61 blessés mercredi soir en plein centre d’Ankara, dans un pays touché depuis plusieurs mois par la violence jihadiste et la reprise du conflit kurde.

Six journalistes de la chaîne de télévision Tolo Tv ont été tués, 27 blessés, dans un attentat suicide des talibans à Kaboul le 20 janvier. Première fois où l’on cible directement un groupe de journalistes en Afghanistan, écrit l’auteur Ahmed Rashid dans le New York Review of Books le 1er février 2016.

Six personnes ont été tuées et 39 blessées jeudi dans le sud-est de la Turquie dans un attentat à la voiture piégée attribué aux rebelles kurdes, deux jours après l’attaque imputée au groupe État islamique (EI) qui a tué 10 touristes allemands à Istanbul.