Navigation : attaque

Le développement de l’agriculture a mené à une coopération sans précédent au sein des sociétés humaines, a constaté une équipe de chercheurs, mais aussi à un accroissement de la violence, ce qui pourrait offrir des indications sur notre histoire contemporaine, soutiennent les scientifiques.

Calmer les esprits alors que ceux-ci s’échauffent: le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, s’est dit inquiet, jeudi, à la suite de l’attaque présumée contre deux pétroliers dans le détroit d’Ormuz, un mois après que quatre autres navires chargés d’or noir eurent été endommagés dans la même région.

En 2015, le meurtre de deux journalistes, en Virginie, devenait le premier à être diffusé en direct sur Facebook. Quatre ans plus tard, c’est de la Nouvelle-Zélande qu’est venue la première tuerie de masse diffusée en direct, et accompagnée de traces numériques laissées délibérément par le tueur. La vitesse à laquelle cette descente aux enfers s’est faite illustre le dérapage social que sont devenus les réseaux sociaux entre les mains d’esprits dérangés.

C’est une étude qui n’a de toute évidence pas eu assez d’attention aux États-Unis lors de sa parution en août: les deux tiers des attaques terroristes commises dans ce pays en 2017 furent perpétrées par des extrémistes de droite.

Un homme armé d’un fusil à pompe et de grenades fumigènes a attaqué la salle des nouvelles d’un journal connu à Annapolis, la capitale du Maryland, jeudi après-midi, tuant cinq employés, dont le rédacteur en chef et trois autres journalistes, en plus de faire deux blessés et de pousser les autorités de l’ensemble des États-Unis à offrir une protection policière à différentes organisations médiatiques.