Navigation : assassin’s creed

Sur une gigantesque mer peuplée de mystère, de monstres ou encore d’ennemis sanguinaires, le capitaine d’un vaisseau lourdement armé sait que la prochaine bataille, la prochaine décision difficile à prendre, ou encore le prochain dilemme pourrait signaler la fin de l’aventure. Il faudra s’accrocher… ou tâcher de fuir discrètement.

Vous avez passé la soirée manette en main à tuer des méchants au sein de l’univers labyrinthique d’Assasin’s Creed. Pourtant, malgré les nombreux déplacements au sein de votre jeu préféré, ces manipulations auraient un impact plutôt négatif sur votre cerveau.

Pauvre Justin Kurzel, ce talentueux cinéaste australien qui a fait passer ses amitiés devant sa carrière, se ramassant dans le foutoir maudit qu’est l’adaptation cinématographique de la série de jeux vidéo Assassin’s Creed. Il s’agit aussi de la première production entière de Michael Fassbender, qui s’est plus impliqué que jamais dans un long-métrage, remettant en cause toute l’étendue de ce qu’on a jadis appelé du talent.