Navigation : arrestations

L’Espagne a durci le ton contre la Catalogne lundi, avec un nouvel ultimatum lancé par le gouvernement de Madrid à Carles Puigdemont pour dire si oui ou non il a déclaré l’indépendance de la région et l’incarcération des dirigeants de deux des plus importantes organisations indépendantistes. 

Les Nations unies dénoncent dans un rapport publié mercredi l’usage excessif de la force par les autorités du Venezuela, où la démocratie est à l’agonie, selon le Haut-Commissaire aux droits de l’homme Zeid Ra’ad al Hussein. « Nous assistons à une érosion de la vie démocratique au Venezuela », a déclaré Zeid au cours d’une conférence de presse à Genève. « Elle doit être à peine en vie, si elle est encore en vie », a-t-il ajouté. 

Les forces de sécurité du Venezuela font preuve d’un recours excessif à la force qui a fait des dizaines de morts pour réprimer les manifestations contre le président Nicolas Maduro et ont arbitrairement placé en détention plus de 5000 personnes depuis avril, dont plus d’un millier sont toujours emprisonnées, a déclaré mardi le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH). 

L’Allemagne n’a pas d’autre choix que de retirer les troupes qu’elle a stationnées sur la base aérienne d’Incirlik mise à disposition de l’OTAN par la Turquie car les autorités turques refusent que des parlementaires allemands rendent visite aux soldats, a déclaré Sigmar Gabriel lundi.

Israël a annoncé vendredi l’arrestation de treize personnes soupçonnées d’incendie volontaire à la suite des feux de forêt qui ont balayé ces derniers jours le nord et le centre du pays, détruisant plusieurs centaines d’habitations.

L’explosion d’une voiture piégée a fait huit morts et une centaine de blessés vendredi matin à Diyarbakir, la grande ville kurde du sud-est de la Turquie, quelques heures après l’arrestation de douze parlementaires du Parti démocratique des peuples (HDP, pro-kurde), dont ses deux co-présidents, Selahattin Demirtas et Figen Yuksekdag.

Basé dans la ville de Valence sur la côte méditerranéenne de l’Espagne, le réseau distribuait les armes et la marijuana sous le couvert du transport de fruits et de légumes. Une opération menée le 5 septembre par les corps policiers d’Espagne, de la Catalogne et de Lituanie, avec l’appui d’Europol, s’est soldée par 52 arrestations.