Navigation : architecture

Un nouveau bâtiment sur le point de faire son apparition dans le quartier Roxbury, à Boston, aux États-Unis, pourrait, selon ses concepteurs, inaugurer une nouvelle méthode de construction des structures résidentielles en milieu urbain.

Ils sont là, certains depuis plusieurs siècles; on les voit à la télévision, dans les journaux, en fond de presque tous les points de presse, de toutes les annonces officielles… Que sait-on vraiment, pourtant, des lieux où se prennent les grandes décisions, au Québec? Fort heureusement, les journalistes Marco Bélair-Cirino et Dave Noël proposent Les lieux de pouvoir au Québec, un ouvrage fort intéressant qui tient à la fois du livre d’histoire et du précis d’architecture et d’urbanisme.

Zupagrafika, maison d’édition et studio de design graphique basée en Pologne, se spécialise dans la conception et l’édition de livres sur l’architecture moderniste et brutaliste d’après guerre. Sa dernière parution intitulée Panelki comprend une réplique à assembler.

Olympique, artistique et universitaire, la ville de Lausanne figure parmi les centres urbains idéals, mais en quoi la capitale du canton de Vaud en Suisse se différencie-t-elle de villes comme Montréal ou Barcelone? Sa spécificité relève de son expertise technique.  

À Barcelone, délaisser la Rambla pour monter le Montjuïc mène à la Fondation Miró. Avec l’exposition Miró à Majorque. Un esprit libre, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) présente jusqu’au 8 septembre la période où l’artiste Joan Miró (1893-1983) travaillait dans son atelier sur l’île méditerranéenne de Majorque au large de la Catalogne.

Elles sont quatre. Quatre femmes qui ont fracassé le plafond de verre, côtoyé les plus grands, mais surtout repensé la façon d’aménager les villes et de construire la métropole de demain. Après une projection dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), voilà que Rêveuses de villes réapparaît sur les écrans au Festival international du film sur l’art (FIFA).

Le directeur général de Preservation Chicago, Ward Miller a annoncé le 27 février au Chicago Architecture Center que la liste des joyaux architecturaux municipaux menacés s’est allongée en 2018, avec l’ajout du James R. Thompson Center et du Jackson Park, rapporte Chicago Reader le 28 février. Quoi qu’imposante et massive, l’architecture constitutive de cette culture urbaine n’est pas à l’abri du désintérêt des autorités.