Navigation : arbres

Les changements climatiques font reculer les forêts de résineux vers le nord, tandis que les feuillus avancent. Ces derniers agissent aussi comme perturbateurs: ils augmentent le nombre et l’intensité des incendies en été. De telles perturbations issues du réchauffement climatique sont susceptibles d’influencer la mémoire des écosystèmes forestiers, et restent pour l’instant mal comprises.

Avec le réchauffement climatique, on s’attend à ce que les arbres avancent vers le nord: plus le climat se réchauffe, plus une bonne partie de la flore profite de printemps plus hâtifs et d’étés plus longs. Surprise, en Amérique du Nord, les arbres progressent plutôt vers… l’ouest.

Transformer des quartiers abandonnés en parcs, en jardins et en forêts: c’est ce que tentent depuis quelques années des villes américaines désertées par leurs industries et leurs résidents.