Navigation : amazonie

Environnement
0

Les événements météo extrêmes de 2020

En janvier, les incendies qui ont ravagé 58 000 km2 de forêts en Australie étaient en lice pour devenir l’événement marquant de 2020 — si un virus n’était pas venu monopoliser l’actualité. En envoyant trois fois plus de fumée dans la stratosphère que tout événement comparable de l’histoire récente, ils ont donné un avant-goût des temps à venir. Mais ils n’ont pas été le seul événement météo extrême de 2020.

Environnement
2

Ailleurs qu’en Amazonie, ça brûle aussi

Il n’y a pas que l’Amazonie qui est la proie des incendies. De l’autre côté de l’océan, de larges régions des savanes d’Afrique centrale brûlent également cet été. Et très loin de là, des forêts de Sibérie brûlent à un rythme historique.

Environnement
0

Santé des océans: on nage dans l’effet papillon!

« Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? », demandait le météorologue américain Edward Lorenz en 1972. Le fameux effet papillon, hypothèse fondatrice de la théorie du chaos, voulant qu’une variation même infime des paramètres d’un système complexe puisse produire des changements majeurs dans le système, fait des vagues ces jours-ci dans le domaine de l’océanographie.

Environnement
1

À surveiller en 2019: l’Amazonie

S’il y a un chef d’État qui risque de concurrencer Trump en 2019 dans l’information scientifique, c’est Jair Bolsonaro. À peine entré en poste le 1er janvier, le nouveau président du Brésil a signé un décret qui cède au ministère de l’Agriculture le pouvoir de désigner ce qu’est une terre autochtone protégée, et ce qui ne l’est pas.

Amériques
1

L’Amazonie coincée entre l’économie et l’extrême droite

L’élection dimanche soir d’un président d’extrême droite au Brésil n’aura pas seulement un impact sur la société brésilienne. S’il s’en tient à ses promesses, la destruction de la forêt amazonienne pourrait s’accélérer — une décision qui, elle, aura des impacts à long terme sur toute la planète.

Amériques
0

Plurinationalité : le gain à défendre des Autochtones andins

À la différence du multiculturalisme, le plurinationalisme prétend dépasser l’assignation des Autochtones à un statut de minorité qu’il convient d’intégrer dans une société majoritaire, lit-on dans le Monde diplomatique de juillet. Le Pérou va-t-il rejoindre la Bolivie et l’Équateur qui se définissent comme des États plurinationaux ?