Navigation : alan rickman

Il y a (déjà) vingt ans, Harry Potter and The Sorcerer’s Stone, le premier volet de ce qui allait devenir une prolifique franchise cinématographique, prenait l’affiche, et pour souligner l’occasion, les studios Warner viennent de lancer une édition anniversaire bien spéciale du film.

À l’occasion de ce troisième épisode de Rembobinage, Hugo Prévost et Jean-Simon Fabien plonge dans un film d’Halloween qui a lancé une série bien connue. L’occasion de revenir quelque 30 ans en arrière et de revenir aux racines de cette franchise dont les plus récentes déclinaisons sont franchement effrayantes.

Il est difficile de trouver une meilleure représentation du mot échec que cette énième tentative de transformer quelque chose qui a attiré l’attention en une franchise qui rapporte. À tout le moins, voilà surtout une épatante façon de gâcher du talent, de l’argent et, pour bien rester en lien avec le thème mis en place: du temps.