Navigation : agressions sexuelles

Ito Shiori a été violée. La jeune femme, fort probablement droguée, a été agressée sexuellement et violée par un journaliste haut placé auprès de qui elle avait demandé des conseils pour décrocher un poste. Confrontée à un système judiciaire où tout semble encore à faire pour s’attaquer à ces crimes sexuels, Mme Shiori signe La boîte noire, le témoignage brutal de son parcours du combattant.

Quoi de mieux, pour lancer la nouvelle année, qu’un film féministe, anarchiste, progressiste, satyrique, violent et gore? Accrochez-vous, la version 2019 de Rembobinage démarre en lion.

Barry Levinson nous replonge au cœur d’un scandale d’abus sexuel ayant secoué l’Université Penn State et tout le milieu du sport universitaire en 2011, avec le téléfilm biographique Paterno.

Qu’est-ce qui explique que le mot-clic #MeToo ait eu, cette fois, un impact? Sans doute la force du nombre, qui a submergé la tendance à blâmer en premier les victimes d’agressions à caractère sexuel. Or, cet élan de solidarité est d’autant plus étonnant que le fait de blâmer les victimes aurait des racines profondément ancrées dans notre psychologie — et peut-être même dans la biologie de l’évolution.

Dans une université américaine, Noelle, étudiante en arts plastiques, est violée lors d’une soirée par un étudiant qui lui était tombé dans l’oeil. Mortifiée, terrorisée, horrifiée par le traitement qu’on lui réserve – avait-elle bu? A-t-elle provoqué son présumé agresseur? Que portait-elle? -, elle décide plutôt de prendre les choses en main et de se venger des violeurs en liberté sur le campus.

Au revoir, Bill O’Reilly! Le bouillant chroniqueur, animateur du O’Reilly Factor sur les ondes de la chaîne Fox News, s’est fait montrer la porte, mercredi, après deux semaines de controverse publique concernant de possibles agressions sexuelles tues rubis sur l’ongle par le diffuseur.