Navigation : agression sexuelle

Quoi de mieux, pour lancer la nouvelle année, qu’un film féministe, anarchiste, progressiste, satyrique, violent et gore? Accrochez-vous, la version 2019 de Rembobinage démarre en lion.

Sous forte pression de la part de sénateurs de son propre parti, le président du comité judiciaire du Sénat américain demandera au candidat du président Donald Trump à la Cour suprême, le juge Brett Kavanaugh, et à la femme qui l’accuse de tentative de viol, de témoigner devant le comité, lundi, dans le cadre d’audiences publiques extraordinaires à quelques semaines seulement des élections de mi-mandat.

Barry Levinson nous replonge au cœur d’un scandale d’abus sexuel ayant secoué l’Université Penn State et tout le milieu du sport universitaire en 2011, avec le téléfilm biographique Paterno.

Le calvaire se poursuit pour June, alias OfFred, dans la deuxième saison de l’adaptation télévisuelle de The Handmaid’s Tale, le roman dystopique à succès de Margaret Atwood. Cette fois, la société théocratique de Gilead semble se rapprocher de l’éclatement, mais les forces de l’obscurantisme n’ont pas dit leur dernier mot.

Chaque année, le festival Fringe St-Ambroise donne à voir de tous types de performances. C’est avant tout une plate-forme fantastique pour la relève artistique et théâtrale. À cette occasion, La Débarque, pièce dramatique de Thierry Leblanc, mise en scène par Pénélope Deraîche-Dallaire, prenait le Studio Jean-Valcourt d’assaut, au Conservatoire d’art dramatique de Montréal.

Pour son premier roman jeunesse, Amélie Panneton nous offre Comme une chaleur de feu de camp. Ce roman, avec son ambiance folk et réchauffante, nous transporte dans le quotidien d’une jeune adolescente confrontée à plusieurs réalités de la vie. Une lecture qui plaira certainement aux jeunes de 14 ans et plus et aussi, à ceux qui ont un faible pour les romances d’été.

Dans une université américaine, Noelle, étudiante en arts plastiques, est violée lors d’une soirée par un étudiant qui lui était tombé dans l’oeil. Mortifiée, terrorisée, horrifiée par le traitement qu’on lui réserve – avait-elle bu? A-t-elle provoqué son présumé agresseur? Que portait-elle? -, elle décide plutôt de prendre les choses en main et de se venger des violeurs en liberté sur le campus.