Navigation : Société

Vie tentaculaire
0

L’automne-hiver 2010 aura de l’attitude!

À Montréal, le printemps se fait ressentir tôt cette année, mais le monde de la mode, toujours en avance sur son temps, pense déjà à l’automne-hiver 2011. C’est avec ardeur et envie de concrétiser son statut de capitale canadienne de la mode que la ville nous a offert une 18ème édition de la Semaine de mode de Montréal innovatrice.

Société
0

Légère baisse des effectifs à la FPJQ

La crise des médias aurait-elle un impact sur les effectifs des regroupements de journalistes? Si le nombre de membres de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a connu une baisse d’environ 8 % dans la dernière année, celui de l’Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ), lui, reste sur une pente légèrement ascendante.

Société
0

Tirer son épingle du Web

Si la culture de la gratuité sur Internet nuit énormément aux entreprises de presse, elle force également ces dernières à innover pour trouver d’autres débouchés commerciaux.

Société
0

La sécurité doit-elle primer sur la vie privée?

La commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Jennifer Stoddart, s’est faite hier rassurante face aux dossiers pouvant mettre en danger la vie privée des Canadiens. Prenant la parole lors de la soirée d’ouverture du Colloque sur la protection des renseignements personnels à l’UQAM, Mme Stoddart a soutenu que « les principes qui soutiennent les droits individuels sont constamment menacés », et s’est dite insultée de l’utilisation du discours sécuritaire national pour diminuer les droits de protection des données personnelles des citoyens.

Société
0

La FPJQ et le conflit au Journal de Montréal

Un an aujourd’hui. Un an que les journalistes du Journal de Montréal sont en lock-out. Devant une situation qui semble inextricable, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec a, par la voix de son président Brian Myles, décidé d’agir et d’interpeller le premier ministre sur la question.

Société
0

Harel en faveur d’un train de banlieue, plutôt que d’un corridor d’autobus

«Ce que nous voulons, c’est présenter une piste de sortie sérieuse à cet imbroglio du transport collectif.» C’est en ces mots que la chef de l’opposition officielle à la Ville de Montréal, madame Louise Harel, a qualifié hier sa proposition pour la modification de la rénovation de l’autoroute Bonaventure. Le tout avait lieu hier lors de l’avant-dernière séance de consultations publiques tenues par la Ville.

Société
0

Élections en temps de crise

Le congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) se tiendra cette fin de semaine à Sherbrooke sur le thème Sortie de crise. Au-delà des ateliers et des conférences, cependant, l’attention est centrée sur l’élection du nouveau président de la Fédération; cette année, en effet, une course à la direction oppose deux candidats, une première pour l’organisation.