Auteur/autrice : Jim Chartrand

Jim Chartrand est bachelier de l'Université de Montréal en Études cinématographiques. Il gère également un département Superclub d'une succursale Vidéotron. Et il adore la culture avec le plus grand C que vous pouvez imaginer. En fait, s'il n'avait pas autant de fatigue de sa sage vie remplie, il consommerait encore davantage de ces nombreuses drogues de l'art et du divertissement pour mieux vous en parler. Puisque avouons-le, rien ne lui fait plus plaisir que de conseiller et guider les autres, même si ses avis ne font pas toujours l'unanimité. Il se fait donc un plaisir semaine après semaine de vous offrir des textes sur tous plein de sujets qui le passionnent entre un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, et...

Peut-on voir au-delà des innovations techniques d’un film lorsque celui-ci n’a rien d’autre de plus à présenter? Oui et malheureusement, ce qu’on y retrouve est tristement vide, comme le démontre l’ambitieux Victoria qui finit par tomber à plat et, par le fait même, sur les nerfs, puisque l’exploit dure tristement 148 minutes…

Lire plus

Burnt joue gros, mais malgré la qualité de ses ingrédients, il ne parvient jamais à faire lever sa sauce. Comme quoi il ne reste que bien des analogies culinaires pour décrire ce soufflé qui n’a tout simplement pas pris…

Lire plus

Captivante prémisse qui se laisse prendre à son propre jeu, Un homme idéal joue dans les territoires du polar, mais ne sait plus comment s’en sortir. Il se voit alors contraint d’accumuler les idioties qui lui donneront l’illusion de garder intact l’intérêt de son spectateur, la réalité sera bien autre pour ce film désormais disponible en DVD.

Lire plus

Jean-René Dufort, alias Infoman, n’est plus une personnalité publique québécoise à présenter et pourtant, il lui reste encore des facettes à nous dévoiler. Puisque voilà, c’est avec surprise, sans crier gare, qu’il lance un livre regroupant une sélection découlant d’une de ses plus grandes passions: la photographie.

Lire plus

La carrière de Steven Spielberg n’est plus à présenter, mais après une période plus creuse au public peut-être un peu trop ciblé, voilà qu’en se liant avec les frères Coen au scénario que le cinéaste offre un film historique grand public qui le remet certainement sur la bonne voie. Sans marquer les esprits, Bridge of Spies est indéniablement un bon film. Avec près d’une trentaine de longs-métrages à son actif qui vont définitivement dans tous les sens, Spielberg retrouve un peu la maîtrise du dosage qui a toujours su qualifier son expertise. Armé d’un bel équilibre de tout ce qu’on…

Lire plus

Marécages, le premier long-métrage de Guy Édoin, était une pure splendeur et, avouons-le en toutes choses, il était peut-être un peu déloyal d’en espérer autant du second. L’ambition étant ce qu’elle est, face à des moyens démultipliés, disons qu’avec Ville-Marie le cinéaste se fait un peu prendre à son jeu.

Lire plus

Pour sa 16e année d’existence, on peut dire que KINO ne manque pas d’idées en se réinventant de belle façon pour permettre à une belle brochette de talentueux créateurs cinématographiques d’ici de surprendre tout le monde, eux-mêmes inclus.

Lire plus

Mais quel bonheur souvent jouissif que ce nouveau long-métrage de Philippe Falardeau qui vient s’adresser à pas mal tout le monde dans cette belle folie comico-politico-sociale. Comme quoi si Guibord s’en va-t-en guerre n’a heureusement pas la prétention de vouloir faire le ménage, il a certainement le potentiel de faire tout un boucan.

Lire plus

Avec cette adaptation énergique du roman du même nom, Ridley Scott nous revient dans une forme qu’on n’attendait plus de sa part dans un film qui, quand le hasard fait les choses, devient étrangement d’actualité. Mars, nouvel horizon de possibilités pour tous, les cinéastes d’hier inclus.

Lire plus