Les climatosceptiques et l’argument du CO2: du vrai et du faux

La proportion de dioxyde de carbone dans notre atmosphère est minime, ce qui est un des arguments préférés de ceux qui nient son effet sur le climat. Mais elle a beau être minime, elle augmente tout de même depuis plus de 150 ans, explique le Détecteur de rumeurs.