Décès, COVID-19 et maladies chroniques, la tempête parfaite

À l’échelle de la planète, si on observe les 30 dernières années, la malnutrition reste le plus gros facteur de risque de décès… et l’obésité, le facteur qui connaît la plus rapide augmentation.