Le mini-cinéma de Fredrik Paulsen: psychédélisme optimiste!

0

Après que tant de gens ont dû trouver refuge dans le casino en ligne pendant le confinement, la création d’un lieu culturel dans lequel on peut désormais se réunir pour penser un avenir meilleur nous redonne de l’optimisme à tous. Alors que l’annonce des lauréats des prix Nobel de sciences, de littérature, de paix et d’économie est imminente, le musée du Prix Nobel de Stockholm a déjà lancé les festivités avec l’ouverture de son cinéma extérieur à Sergels Torg. Si nous sommes nombreux à avoir été privés du visionnement d’un beau film pendant la crise sanitaire, le retour au cinéma se fait ici dans  des conditions particulièrement originales.

Des couleurs et de l’originalité

Cela est dû en premier lieu à l’architecture surprenante du bâtiment. Situé sur  les pavés noir et blancs du célèbre palais, son toit rond aux motifs colorés psychédéliques forme un merveilleux contraste annonciateur de son intérieur. En effet, l’artiste et designer Fredrik Paulsen, connu pour expérimenter des mélanges de couleurs et de matériaux, mais aussi pour ses meubles et design modernes, a divisé la forme circulaire de plastique translucide jaune en cinq compartiments individuels, chacun doté d’un écran. Cette construction à échelle individuelle permet d’éviter les foules humaines, et donc de répondre aux conditions de prévention contre la Covid-19, tout en permettant au public de visionner des documentaires intéressants dans un environnement tout conçu pour, et ainsi de compléter leur visite du musée par une expérience immersive et surprenante.

Prix Nobel et optimisme

Ainsi, si la taille du cinéma rappelle les difficultés de la crise sanitaire actuelle, la construction moderne et colorée renvoie tout de même un signe positif, comme  le souhaitait Paulsen.

Et cette positivité se retrouve aussi dans les films diffusés. Comme le déclare Erika Lanner, directrice du musée du prix Nobel : « Tout comme le prix Nobel lui-même, ces films traitent des capacités humaines à apporter des solutions aux problèmes qui reviennent constamment ». Ainsi, le cinéma donnera à voir cinq courts documentaires sur les personnes et organisations ayant reçu un prix Nobel dans les dernières années. Ces films sont produits en collaboration avec National Geographic Documentary Films et le directeur Orlando von Einsiedel.

Un cinéma inspirant et accessible

Parce que les lauréats du prix Nobel constituent des modèles d’inspiration pour beaucoup de gens dans le monde entier, il est important, surtout en cette période difficile, d’éveiller l’intérêt de tous, mais surtout des jeunes, pour l’apprentissage, les sciences et la culture démocratique. Et c’est le but que vise ce mini-cinéma.

C’est pourquoi l’accès même est facilité par une ouverture du cinéma 24heures sur 24 à partir du 12 octobre, et que les documentaires peuvent être visionnés de manière complètement libre et gratuite, sans aucun besoin d’acheter de ticket au préalable.

Postmodernisme à Stockholm

Pas étonnant que les courbes et les couleurs vives postmodernistes aient dominé la semaine du design de Stockholm cette année. Le pavillon central de Fredrik Paulsen, avec son bar, son restaurant et sa boutique psychédéliques a d’ailleurs fasciné plus d’un visiteur, et remporté un succès que l’on comprend bien quand on voit le mini-cinéma  du musée! Ainsi, pour les chanceux qui se retrouveraient à Stockholm et qui auraient besoin de retrouver tout l’optimisme que garantissent la culture et le progrès, le mini-cinéma de Fredrik Paulsen constitue un lieu incontournable!

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre