Le silence, la conséquence inattendue du confinement

L’exposition des gens aux bruits produits dans leur environnement a chuté de près de la moitié au cours des premiers mois de la pandémie de COVID-19, selon des chercheurs de l’Université du Michigan qui s’appuient sur les données récoltées par l’entreprise Apple.