La génétique lève le voile sur l’esclavage

Le commerce transatlantique des esclaves est responsable du déplacement de plus de 12 millions d’Africains entre les 16e et 19e siècles. Des scientifiques proposent d’utiliser la génétique pour faire un peu de lumière sur ceux et celles qui furent les victimes de cette période sombre.