Des centres de données moins énergivores qu’on le pense

Si la planète utilise davantage de données, elle doit alors consommer davantage d’énergie, non? Pas tout à fait, indique une nouvelle analyse en profondeur.