John Wick n’a pas le temps de s’ennuyer; nous, si

Il est difficile de lancer une franchise à partir de rien, sans source spécifique au-delà des inspirations plus ou moins évidentes, et c’est cet exploit que le personnage de John Wick a su accomplir. Dommage que la série perde en fraîcheur à chaque nouveau chapitre, comme en fait foi ce troisième volet qui se répète et déçoit, au lieu de conclure avec satisfaction ce qu’il avait relativement bien commencé. Parabellum, le troisième chapitre tant attendu, arrive désormais en DVD.