Les fourmis australiennes se préparent à « l’Armageddon des insectes »

Des chercheurs ont étudié des fourmis pendant 22 ans dans le désert de Simpson, en Australie, et ont découvert que les changements survenus dans le climat local, comme des augmentations à long terme des précipitations, combinés aux efforts des humains pour restaurer les écosystèmes, pourraient avoir mené à une augmentation du nombre d’espèces, contrairement aux déclins qui pourraient être attendus dans de telles conditions.