Situation actuelle du jeu de hasard en ligne au Canada

0

L’industrie du jeu de hasard et des casinos au Canada est légalisée. Les bénéfices bruts de l’industrie s’élèvent chaque année à une trentaine de milliards de dollars. Par rapport aux années quatre-vingt-dix, le volume du marché a été multiplié par trois.

Plus d’une centaine de milliers d’employés travaillent dans l’industrie du jeu de hasard en ligne et dans les casinos au Canada. Les recettes fiscales destinées au budget du gouvernement et à divers programmes sociaux atteignent une dizaine de milliards de dollars par année.

Loi du jeu de hasard en ligne au Canada

La loi canadienne ne fait pas de différence significative entre le jeu en ligne et le jeu physique au casino. Les provinces offrent des jeux de hasard en ligne au Canada comme plusieurs variétés de loterie. Souvent, les questions liées aux jeux en ligne sont traitées par des représentants légaux, qui sont généralement des dirigeants de l’entreprise elle-même. Par conséquent, le jeu en ligne au Canada est un monopole d’État.

Ces dernières années, le gouvernement du Québec a insisté sur la nécessité de modifier le Code criminel en matière de jeux de hasard en ligne au Canada. La modification au Code devrait permettre aux provinces d’accorder des licences aux personnes morales. Récemment, le Québec a interdit l’accès aux sites web illégaux.

Les provinces de l’Ontario, du Québec, de la Colombie-Britannique et de l’Alberta sont fortement tributaires des revenus du jeu en ligne au Canada. Les sites Web de jeux en ligne les plus connus au Canada sont autorisés à être exploités dans ces provinces. Tous les sites proposent une grande variété de loteries et d’autres jeux de casino, paris sportifs, poker et machines à sous.

Législation du jeu de hasard en ligne au Canada

Légalement, le jeu est interdit au Canada. Le Code criminel du Canada interdit le jeu dans les casinos en ligne et physiques. Toutefois, les provinces canadiennes sont autorisées à organiser et à gérer l’industrie du jeu en raison de l’interprétation large du concept de loterie, qui fait référence à tout type de jeu ou de machine. Les loteries peuvent même prendre la forme de jeux de hasard en ligne au Canada. Chaque province a ses propres lois.

Types de jeu de hasard en ligne au Canada

Le concept de loterie comprend une très grande variété de produits avec différents types de jeux autorisés, y compris le poker, les paris sportifs, les jeux de casino, les machines à sous, le bingo et la loterie. À l’exception des autorités provinciales, seuls les organismes caritatifs ou religieux peuvent organiser des bingo et des loteries. Les organismes de bienfaisance n’offrent pas de machines à sous ni de jeux de casino.

Licences jeu de hasard en ligne au Canada

Au Canada, il n’existe pas de permis. Les jeux sont habituellement offerts par les autorités par l’intermédiaire des sociétés d’État. L’État organise les jeux par l’intermédiaire des commissions et des sociétés.

Dans de nombreuses provinces, les sociétés de loterie signent des engagements avec des exploitants privés pour fournir les services nécessaires. Ce cadre contractuel élimine le concept des licences de jeu. Les fournisseurs de services coopèrent avec les entreprises privées et les organismes de réglementation de l’État. Ils offrent des services, des équipements, des biens et des produits. Les fournisseurs de services doivent être enregistrés par les organismes de réglementation provinciaux.

Chaque province a ses propres conditions et exigences en matière de délivrance de permis et de contrats. Par exemple, la province de la Colombie-Britannique offre plusieurs types de permis qui diffèrent en termes de revenus provenant du jeu.

Développement du jeu de hasard en ligne au Canada

Au Canada, le développement du jeu de hasard en ligne a été un succès depuis les années quatre-vingt-dix, le volume du marché augmente graduellement. Cependant, les canadiens dépensent beaucoup d’argent sur des sites de casinos en ligne étrangers et aux États-Unis. Par conséquent, les autorités canadiennes tentent d’améliorer la législation sur les jeux pour être concurrentiels dans l’industrie.

En même temps, le Canada a l’un des meilleurs programmes pour protéger le public contre les effets néfastes du jeu. Par conséquent, le pourcentage de joueurs dépendants est minime. Les provinces canadiennes dépensent des millions de dollars pour protéger les joueurs contre la dépendance au jeu de hasard en ligne au Canada, y compris la recherche, la prévention et le traitement. C’est pour cela qu’on trouve que le pourcentage de joueurs dépendants est négligeable, selon la province.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre