Un plan contre l’Armageddon

D’une largeur d’à peine 17 à 20 mètres, le météore Chelyabinsk a provoqué d’importants dégâts et fait plusieurs blessés lorsqu’il a explosé en frappant l’atmosphère terrestre, en février 2013. Pour éviter de tels impacts, la chercheuse Amy Mainzer et ses collègues ont utilisé une méthode simple pour détecter ces objets circulant près de la Terre.