Moins de journaux, plus de partisanerie

La disparition des journaux dans une région pourrait-elle être un facteur expliquant une plus grande polarisation des opinions dans cette même région? C’est l’hypothèse que défendent trois chercheurs en communication et politique dans une étude parue récemment.