Un courant interculturel circulait déjà avant la création de l’ONU

«Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits» est l’article premier de la Déclaration universelle des droits de la personne adoptée à la création des Nations unies (ONU), en 1948. Avant d’y arriver, le gouvernement du Japon a revendiqué le principe d’égalité des races et les écrivains américains se sont affranchis de leur catégorisation raciale.