Saturne n’a pas toujours eu ses anneaux

L’un des derniers gestes de la sonde Cassini, de la NASA, avant son plongeon mortel dans l’atmosphère d’hydrogène et d’hélium de Saturne, fut de naviguer entre la planète et ses anneaux et les laisser la transporter, agissant telle une sonde gravifique.