La normalisation des tailles fortes risque d’occulter les dangers de l’obésité

Une nouvelle étude met en garde contre le fait que la normalisation des corps à taille forte puisse faire en sorte que davantage de gens sous-estiment leur poids, sapant du même coup les efforts visant à s’attaquer à l’obésité, un problème croissant en Occident, mais également ailleurs dans le monde.