Ebola: toutes les cartes n’ont pas la même valeur

Pendant que, au Congo, la riposte à l’éclosion d’Ebola s’organise avec une efficacité saluée par les organismes internationaux, les cartes géographiques rappellent qu’on part de loin. Celles qui, le 17 mai, situaient les premiers cas d’Ebola, étaient… fausses.