La nièce de la cheffe du Front national chez les ultraconservateurs américains

0

Marion Maréchal-Le Pen, qui s‘est mise en retrait de la vie politique depuis les législatives de juin dernier, en France, prononcera jeudi à Washington un discours devant un cénacle conservateur américain, quelques heures avant une intervention de Donald Trump.

Le président américain est attendu vendredi devant le Conservative Political Action Conference (CPAC), qui appuie sa politique, pour la deuxième année consécutive. Le vice-président Mike Pence et Nigel Farage, figure du Brexit, s’exprimeront également lors de cette grand-messe du conservatisme américain.

Ce discours de la nièce de la présidente du Front national Marine Le Pen, tenante de l‘aile conservatrice du FN, a des airs de rentrée politique pour l‘ancienne députée du Vaucluse, qui avait décidé de ne pas se représenter aux législatives.

Il intervient au moment où la dirigeante frontiste, dont les relations avec Marion Maréchal-Le Pen, âgée de 28 ans, ont parfois été tendues, est confrontée à ce qu‘elle présente comme les « provocations » de son père Jean-Marie, qui entend se rendre au congrès de la « refondation » du parti prévu les 10 et 11 mars à Lille.

Marine Le Pen estime que son père n’a rien à y faire puisqu’il a été exclu du FN, notamment pour ses propos sur la Seconde Guerre mondiale, même si une décision de justice a confirmé le 9 février le cofondateur du parti d‘extrême droite à la présidence d‘honneur.

Les thèmes de la conférence annuelle du CPAC laissent peu de doutes sur l‘orientation de ce cénacle.

Les orateurs interviendront notamment sur des thèmes comme Comment l‘extrême gauche et les médias dominants couchent ensemble, Kim Jong Un-iversity: comment les campus universitaires deviennent des camps de rééducation, ou encore Un nouveau shérif en ville: comment Trump descend les agences gouvernementales sans foi ni loi.


https://www.pieuvre.ca/2018/02/19/france-un-ancien-pilier-du-front-national-lance-son-propre-parti-dextreme-droite/

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre