Contre la pollution, la Chine déploie 60 000 soldats planteurs d’arbres

1

La Chine aurait réassigné plus de 60 000 soldats pour les assigner à des tâches consistant à planter des arbres, dans une tentative de combattre la pollution en augmentant le couvert forestier du pays.

Un important régiment de l’Armée de libération du peuple, en plus de certains membres des forces de police du pays, ont été retirés de leur poste à la frontière nord pour travailler à des tâches non militaires à l’intérieur du territoire chinois.

Selon ce qu’écrit l’Asia Times, dont les propos ont été repris par The Independent, la majorité des troupes seront déployées dans la province du Hebei. La zone est connue comme étant l’un des principaux coupables produisant le tristement célèbre brouillard polluant épais qui s’abat régulièrement sur la capitale, Pékin.

L’idée du redéploiement semble être populaire chez les membres de forums numériques destinés à l’armée, du moment que les soldats peuvent conserver leur rang et avantages.

L’initiative s’inscrit dans le cadre du plan du gouvernement chinois visant à planter au moins 84 000 kilomètres carrés d’abres d’ici la fin de l’année, soit environ la superficie de l’Irlande.

L’objectif est de faire passer le couvert forestier national de 21% de l’ensemble du territoire à 23% d’ici 2020, selon le Quotidien du peuple.

De son côté, Zhang Jianlong, à la tête de l’Administration forestière chinoise, a affirmé que d’ici 2035, cette proportion pourrait croître jusqu’à atteindre 26%.


En complément:

À quoi ressemblait la première fleur?

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Un commentaire

  1. Pingback: À Washington, on n’aime pas les recherches sur le climat

Répondre