Lueur de sortie de crise politique pour former un gouvernement en Allemagne

0

Les négociations entamées par les conservateurs allemands de la CDU, les libéraux du FDP et les écologistes en vue de la formation d’une coalition gouvernementale ont commencé à porter leurs fruits lundi, au lendemain d’une rencontre entre Angela Merkel et les dirigeants des deux autres formations. 

« La pause-réflexion du week-end nous a fait du bien », s’est félicité Andreas Scheuer, au nom de la CSU, alliée bavaroise de la CDU, ce que les autres négociateurs ont confirmé.

Les discussions de lundi ont permis de trouver des terrains d’entente dans les domaines de l’éducation, de la recherche et des infrastructures numériques, des thèmes beaucoup plus consensuels que ceux de l’immigration, de la fiscalité et de la lutte contre le réchauffement climatique, sur lesquels les trois formations se sont déchirées la semaine dernière.

Selon le compte-rendu de ces négociations, ils sont notamment parvenus à s’entendre sur un plan prévoyant un accès généralisé à internet à très haut débit pour 2025 et à porter les crédits de la recherche à 3,5% du PIB à la même échéance.

Horst Seehofer, chef de file de la CSU, avait auparavant expliqué que la réunion de dimanche à Berlin avait « changé l’atmosphère ».

« Nous devons et nous voulons établir un gouvernement stable. Pour ce faire, nous devons présenter un projet d’avenir substantiel », a-t-il déclaré, appelant les négociateurs à se montrer plus discrets en public.

Peter Tauber, secrétaire général de la CDU, a reconnu que les commentaires en marge des négociations avaient perturbé leur bon déroulement mais a jugé l’atmosphère « positive et constructive ».

« Ceux qui se trouvent autour de la table sont réellement déterminés à parvenir à un bon résultat pour le pays pour les quatre prochaines années et au-delà », a-t-il affirmé dans une vidéo publiée sur le site de la CDU.

Quatre sessions de discussions sont prévues cette semaine et seront consacrées à des sujets plus consensuels comme l’éducation, la numérisation, les retraites et les questions liées au travail et la sécurité intérieure.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre