HBO regrette l’annonce de la série « Confederate », mais pas le concept

0

La chaîne HBO « s’est plantée » lorsqu’elle a annoncé Confederate, son projet de série télévisée dystopique, a admis mardi le président de l’entreprise.

Ce drame, qui doit se dérouler dans le cadre d’une histoire alternative des États-Unis où le Sud aurait réussi à faire sécession de l’Union, a été annoncé en juillet comme le nouveau projet de D.B. Weiss et de David Benioff après le succès mondial qu’est Game of Thrones.

Le concept, et surtout la révélation voulant qu’une forme moderne d’esclavage serait présentée, a déclenché une tempête sur les réseaux sociaux et sous la forme de textes de la part d’auteurs connus comme Ta-Nehisi Coates et Roxane Gay, plusieurs gens en colère soulignant que des gestes rattachés au nationalisme blanc et les prises de position en faveur de l’idéologie confédérée témoignaient du fait qu’une dramatisation de thèmes du genre n’était pas nécessaire.

« Je ne peux m’empêcher de craindre que des gens, stimulés par cette administration, et qui écouteront une émission comme Confederate, y trouveront une source d’inspiration, plutôt qu’une mise en garde », a ainsi écrit Mme Gay dans les pages du New York Times.

Comme l’écrit le quotidien new-yorkais, le président de HBO Richard Plepler a dit mardi regretter qu’une émission qu’il a décrite comme une exploration complexe du « mince vernis de civilisation » avait été annoncée dans un bref communiqué.

« Là où nous nous sommes plantés, c’est lorsque nous avons tenté d’expliquer un sujet complexe dans un communiqué de trois paragraphes », a-t-il déclaré lors d’un événement organisé à Los Angeles par Vanity Fair, selon le site web Deadline.

Les remarques de M. Plepler font écho à des sentiments exprimés par Casey Bloys, président de la programmation chez HBO, qui, lors d’une tournée médiatique de la Television Critics Association en juillet, a indiqué que l’annonce de Confederate était « mal avisée ».

Les deux dirigeants de HBO ont affirmé approuver le concept de la série. La production de Confederate ne débutera pas avant la fin de Game of Thrones, dont l’ultime saison ne débutera pas avant la deuxième moitié de 2018, au plus tôt.

MM. Benioff et Weiss, qui sont blancs, travaillent sur Confederate avec le couple de scénaristes et producteurs que sont Malcolm Spellman et Nichelle Tramble, qui sont afro-américains.

Dans une entrevue accordée à Vulture en juillet, les quatre créateurs de la série ont indiqué qu’ils s’attendaient aux critiques, mais ont maintenu que c’était justement la nature explosive du contenu qui rendait une histoire alternative particulièrement bien adaptée pour aborder ces questions délicates.

« L’une des forces de la science-fiction est qu’elle peut nous démontrer que cette histoire est encore partie intégrante de nos vies d’une façon impensable pour n’importe quelle série dramatique traditionnelle », a dit M. Weiss. « C’est une histoire horrible et douloureuse, mais nous pensons tous qu’il est encore nécessaire d’en parler, et non pas utile de s’en sauver. »

« Je crois que les gens doivent cesser de prétendre que l’esclavage était quelque chose qui s’est produit avant de disparaître », a ajouté M. Spellman.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre