Les demandes d’informations sur les internautes en forte hausse

0

Les demandes du gouvernement américain pour obtenir les données d’internautes utilisant les services de Google ont atteint un nombre jamais vu depuis six ans au cours de la première moitié de 2017, a annoncé l’entreprise.

Un rapport publié la semaine dernière, et dont fait état la BBC, indique que Washington a cherché à obtenir des informations sur environ 49 000 comptes, soit 24% de plus que durant les six derniers mois de 2016.

De son côté, Apple a fait état d’une augmentation de 62% de ce genre de demandes de la part du gouvernement américain pendant la même période, pour un total de 6400.

Pour le groupe Privacy International, d’autres « augmentations dramatiques » sont à prévoir. « Ce qui est remarquable, c’est qu’au cours des deux dernières années, les États-Unis ont martelé l’idée voulant qu’ils ne disposent pas des données dont ils ont besoin », indique le directeur exécutif Gus Hosein.

« Maintenant, nous constatons que les demandes pour des informations se multiplient. Est-ce que Washington ne fait que tirer avantage de cette situation? »

Les États-Unis sont plus curieux que la moyenne lorsque vient le temps de réclamer des données à Google, avec 14% des demandes.

La Corée du Sud, l’Espagne et le Brésil font partie des autres pays où l’on recense une croissance des demandes plus forte que la moyenne.

En Grande-Bretagne, le nombre d’utilisateurs inclus dans les comptes auxquels l’État a réclamé l’accès a plutôt reculé de 7%, son plus bas niveau depuis 2014.

De son côté, Apple a précisé dans un autre rapport que les demandes d’accès à des comptes comprenaient parfois du contenu de son service d’infonuagique iCloud, comme des photos, des courriels, des copies de sauvegarde d’appareils utilisant le logiciel iOS, des contacts et des calendriers.

L’entreprise a fourni des informations en lien avec 32% des demandes présentées par le gouvernement américain.

Selon le fabricant du iPhone, cette croissance du nombre de demandes d’accès est principalement liée à des enquêtes pour hameçonnage.

Le rapport d’Apple comprenait également une identification du nombre d’ordres liés à la sécurité nationale reçus de la part de Washington.

On y recense une augmentation de 100% de ce genre de demandes comparativement à la période de référence précédente.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre