Rafle d’opposants à Hong Kong avant la visite du président chinois

0

La police de Hong Kong a procédé mercredi à l’arrestation de plusieurs partisans de la démocratie, dont certains s’étaient réunis près d’un monument commémorant la rétrocession de l’île à la Chine, à la veille d’une visite du président chinois, Xi Jinping.

Cette visite coïncide avec le 20e anniversaire, samedi, de la rétrocession. Il se déroulera alors que de nombreux habitants de l’ex-colonie britannique continuent de dénoncer l’ingérence croissante de la Chine dans les affaires de la place financière mondiale et réclament davantage de démocratie.

L’île a été bouclée et la police devrait être massivement déployée pour le déplacement du dirigeant chinois. Restitué à la Chine le 1er juillet 1997, le territoire bénéficie d’un statut de région autonome spécial, en vertu de la règle « un pays, deux systèmes ».

Une trentaine de manifestants, dont le dirigeant étudiant Joshua Wong, se sont réunis près de la statue commémorant la rétrocession et ils y ont déroulé une banderole réclamant l’instauration d’un véritable régime démocratique à Hong Kong. Xi Jinping doit arriver jeudi après-midi sur le territoire, où il prononcera un discours avant de se joindre aux cérémonies. Il assistera également à la prestation de serment de Carrie Lam, future dirigeante de Hong Kong.

La police a expliqué l’arrestation des manifestants, celle de Joshua Wong notamment, par un souci de préservation de l’ordre public. « Nous voulons dire à Xi Jinping que la prospérité de Hong Kong n’est qu’une façade », a lancé Joshua Wong avant d’être interpellé. Il a également appelé à une libération totale du dissident chinois Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix 2010 condamné en 2009 à 11 ans de prison pour « incitation à la subversion ».

Quatre policiers ont emmené Joshua Wong sous le regard de touristes chinois, dont certains semblaient ignorer l’existence de Liu Xiaobo. « Ce sera le 20e anniversaire de la rétrocession. Des étrangers vont suivre (l’événement). Ce n’est pas bon pour l’image de Hong Kong », a commenté un touriste de 58 ans qui a dit s’appeler Fu.

Des dizaines de milliers de manifestants pro-démocratie sont attendus samedi dans les rues de Hong Kong.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre