Au Kremlin, House of Cards sert à comprendre la Maison-Blanche

0

Il s’agit d’un drame américain dépeignant les manigances machiavéliques d’un président fictif. Mais le leader russe Vladimir Poutine est à ce point convaincu par les revirements de situation de la télésérie House of Cards qu’il a demandé à ses responsables de la Défense de l’écouter, histoire de mieux comprendre le véritable système politique des États-Unis.

À la veille de la sortie de la cinquième saison de la télésérie sur Netflix, Michael Dobbs, dont le roman sorti en 1989 a inspiré la série, a mentionné au Daily News que les Russes « pensent clairement qu’il s’agit d’un documentaire ».

« Apparemment, le président Poutine a indiqué à son nouveau ministre de la Défense d’écouter House of Cards pour qu’il puisse comprendre ce qui se passe en Amérique. »

M. Dobbs, qui agit en tant que producteur exécutif pour la version américaine de la série, ajoute que M. Poutine fait partie des nombreux leaders mondiaux qui sont « accros » à l’émission, avant de révéler que le président chinois Xi Jinping lui aurait personnellement partagé son enthousiasme pour l’oeuvre au petit écran.

La nouvelle saison, qui met en vedette l’acteur oscarisé Kevin Spacy dans le rôle du président Frank Underwood, et Robin Wright dans le rôle de son épouse Claire, est la première à être diffusée depuis l’élection de Donald Trump.

La relation tendue entre les États-Unis et la Russie a déjà été explorée dans de précédents épisodes, mais le Kremlin devrait malgré tout être scotché à son écran, puisque la nouvelle saison se penche sur le refroidissement croissant entre les deux superpuissances.

S’il refuse de donner des précisions sur le scénario, M. Dobbs dit « croire que vous serez stupéfaits par la façon dont la série semble être contemporaine et adaptée à la réalité d’aujourd’hui, et ce malgré la vitesse avec laquelle le paysage politique actuel se transforme ».

« Je peux uniquement dire que nous avons eu beaucoup de difficultés à nous assurer que le scénario dramatique corresponde à la réalité politique. Je crois que nous avons réussi, et je suis très content de la nouvelle saison. »

M. Dobbs, dont le livre a également inspiré la télésérie originale diffusée sur les ondes de la BBC, à partir de 1990, estime que l’émission pourrait servir à bâtir des ponts entre les pays: « Dans un monde où nos leaders semblent de plus en plus à couteaux tirés, à quel point est-ce important que les différentes parties du globe puissent partager quelque chose? »

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre