Twitter fait équipe avec Bloomberg pour des nouvelles exclusives

0

Le réseau social Twitter a trouvé son premier partenaire pour sa tentative d’entrée sur le marché de la télédiffusion 24h sur 24: Bloomberg.

L’entreprise joint ainsi ses forces à celle du fil de presse économique pour créer un service qui diffusera des nouvelles télévisées exclusivement destinées à Twitter, et ce 24 heures par jour, sept jours par semaine.

« Il s’agira de se concentrer sur les nouvelles les plus importantes pour un audimat intelligent partout dans le monde, et cela portera sur davantage de sujets que notre réseau actuel », a déclaré le président de la division média de Bloomberg, Justin Smith, dans un entretien accordé au Wall Street Journal.

Ce partenariat sera annoncé lundi lors d’un événement organisé par Bloomberg pour des annonceurs, en compagnie du fondateur Michael Bloomberg et du PDG de Twitter, Jack Dorsey.

La chaîne – qui n’a pas encore de nom – devrait entrer en ondes cet automne, et ne se contentera pas de rediffuser du contenu provenant des activités télévisuelles déjà existantes de Bloomberg, mais comportera des reportages en direct de divers bureaux installés un peu partout dans le monde, en plus de vidéos triées et vérifiées qui auront été publiées sur Twitter par les utilisateurs de la plateforme.

Twitter procède déjà à des diffusions en direct pour certains événements. La compagnie a ainsi offert 800 heures de programmation lors du premier trimestre de 2017, en hausse par rapport à 600 heures au trimestre précédent., Mais il s’agirait là de la première offre de vidéo en continu hébergée sur la plateforme.

L’entente de diffusion la plus notoire état jusqu’à maintenant avec la Ligue nationale de football, aux États-Unis, pour diffuser les matchs du jeudi soir, la saison dernière. Amazone a depuis acheté les droits de diffusion des matchs en ligne. Twitter a déjà aussi travaillé avec Bloomberg pour couvrir les débats présidentiels américains, l’an dernier.

« Nous pensons vraiment être en mesure de rejoindre des publics qui ne paient pas pour la télévision et qui l’écoutent « sur le pouce », et nous croyons que Bloomberg est le partenaire parfait pour nous lancer dans cette aventure », a déclaré Anthony Noto, chef des finances chez Twitter.

Les deux entreprises n’ont pas voulu donner de détails sur les aspects financiers du plan, mais ont indiqué que le service comporterait des publicités et que Bloomberg serait entièrement en contrôle de la programmation.

Ces démarches surviennent alors que les temps sont durs pour Twitter, qui a rapporté la semaine dernière une baisse de revenus pour la première fois depuis son entrée en Bourse. La compagnie a éprouvé de la difficulté à trouver une formule gagnante pour convertir son important bassin d’utilisateurs en une entreprise à forte croissance.

La vidéo a bien fonctionné pour Twitter, ces derniers temps, représentant la plus grande part des revenus publicitaires au premier trimestre.

Malgré tout, la compagnie fait face à une concurrence féroce lorsque vient le temps de parler de revenus publicitaires du côté de la vidéo. YouTube, propriété de Google, domine le marché, mais Facebook enregistre une forte croissance dans ce domaine, et Snapchat vise agressivement à piger dans la même bourse. Toutes ces compagnies espèrent convaincre les annonceurs à transposer leurs dollars en pub télé traditionnelle vers la vidéo en ligne.

M. Smith mentionne que l’habitude de plusieurs utilisateurs de Twitter consistant à écouter la télé en ligne et publier des messages en même temps sur le service, via leur téléphone intelligent, était un facteur déterminant pour favoriser l’idée d’une fusion de ces deux activités.

 

 

 

 

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre