En Allemagne, diffuser sur Twitch pourrait nécessiter un permis

0

Les autorités allemandes ont officiellement reconnu le service de diffusion de contenu vidéo en ligne Twitch comme une « offre de service radiophonique », et les « Twitchers » – les diffuseurs de contenu sur ce service – devront désormais se munir d’un permis.

Selon ce que rapporte le site britannique Esport News, l’autorité réglementaire allemande en matière de télécommunications, la Landesmedienanstalt, a temporairement estimé que la diffusion en ligne en direct nécessitait l’obtention d’un permis, qui pourrait coûter entre 1000 et 10 000 euros en fonction du nombre de spectateurs.

Les gens ne disposant pas de permis pourraient techniquement être catégorisés comme étant des stations pirates, et leur activité stoppée.

L’Allemagne n’est pas la seule à faire appliquer ce genre de réglementation. La Chine exige elle aussi, de la part de certains des diffuseurs en ligne, qu’ils possèdent un permis pour diffuser du contenu.

Impossible de savoir, pour l’instant, si les « Twitchers » allemands devront suivre exactement les mêmes règles que les diffuseurs télé, mais si tel est le cas, ils devront respecter l’interdiction de diffuser du contenu pour adultes avant 22h.

Cependant, l’autorité allemande a précisé que ces lignes de conduite étaient dépassées; le jugement pourrait donc changer dans un avenir proche.

La décision a principalement été prise pour éviter que les chaînes de télévision et les stations de radio se définissent comme des compagnies de diffusion en ligne pour éviter d’avoir à payer un permis de diffusion.

« Le réseau de diffusion en ligne est rempli d’offres similaires à de la radio. Pour cette raison, la législation devrait être modifiée aussi rapidement que possible », a pour sa part déclaré Siegfried Schneider, président de la Commission pour l’admission et la supervision des organisations médiatiques.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre