Chez Logitech, faut-il oublier le passé pour envisager l’avenir?

0

Pieuvre.ca

Le célèbre fabricant de souris pour ordinateurs Logitech n’est pas prêt à abandonner le secteur des PC de bureau, bien que son président consacre tout son temps, ces jours-ci, à imaginer comment l’entreprise pourrait prendre de l’expansion dans des marchés à la croissance plus marquée.

Bracken Darrell, le président avec un fort penchant pour le design, a consacré ses quatre années à la tête du fabricant américano-suisse d’accessoires informatiques à faire en sorte que Logitech s’implante dans les marchés des hauts-parleurs portatifs, du jeu vidéo, des accessoires portables, et des systèmes de contrôle destinés à la domotique et aux systèmes audio-vidéo.

La compagnie a récemment lancé un appareil de domotique appelé Pop, qui peut servir de télécommande pour les lumières, les verrous sur les portes, les hauts-parleurs, les thermostats et d’autres appareils domestiques.

« Tout ce que nous faisons, aujourd’hui, c’est de créer des périphériques fonctionnant grâce à l’infonuagique », a déclaré M. Darrell lors d’une conférence avec les investisseurs dans le cadre d’une conférence tenue mercredi.

« J’ai laissé le secteur des PC dans un endroit sombre de mon esprit », a-t-il ajouté. « Le reste de nos activités commerciales a été simplement super excitant. »

M. Darrell a renfloué les caisses de Logitech, qui avait jusqu’alors des résultats financiers en baisse constante, en une machine dégageant d’importants profits, avec une marge d’environ 10 %.

Fondée il y a 35 ans au cours des premières journées de l’ère du PC, Logitech a constaté une baisse d’un pour cent des souris et autres appareils de pointage au cours du dernier trimestre, alors que le marché des hauts-parleurs portables a enregistré une croissance de 20 %, celui des autres équipements audio, 35 %, et les outils de vidéoconférence, comme les webcams, d’un total stupéfiant de 43 %.

Les ventes mondiales de nouveaux PC devraient dévisser de 8 % au cours de cette année, selon ce que prédit la firme de recherche Gartner.

« Nous conservons notre position dans le marché des périphériques pour ordinateurs, qui n’a aucune véritable possibilité de croissance », a déclaré le président de Logitech. Malgré tout, les accessoires pour PC comme les souris et les claviers représentent encore près de la moitié des ventes nettes de 564 millions $ US réalisées pendant le trimestre ayant pris fin en septembre.

Logitech se prépare aussi à produire des gadgets destinés à la réalité virtuelle ou à la réalité augmentée. Petit clin d’oeil au passé, ses développeurs réutilisent la technologie provenant d’un appareil de pointage mis au point au début des années 1990 pour une précédente génération de systèmes de réalité virtuelle qui n’ont jamais été mis en marché.

Les inventeurs disposent désormais d’un horizon encore plus dégagé pour concevoir de nouveaux produits, mentionne M. Darrell, alors que les composantes électroniques telles que les microprocesseurs, le stockage, les senseurs réseau et les services connectés à l’infonuagique ne coûtent virtuellement rien.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre